ABD AS-SABOUR SALĀH (1931-1981)

Fils d'un fonctionnaire de petite aisance, Salāh Abd As-Sabour fait des études de lettres à l'université du Caire (1951) où il suit notamment les cours de Taha Hussein avant de se voir confier des responsabilités de haut fonctionnaire au ministère de la Culture, puis celles d'attaché culturel en Inde (1977-1978). Il occupera encore un poste au ministère de la Culture tout en présidant le conseil d'administration de la revue universitaire Fouçoul, fondée en 1980. Le poète publie son premier recueil en 1957 : An-nās fī bilādī (Les Gens de mon pays). Il est successivement l'auteur de : Aqūlu la-kum, 1961 (Je vous dis), Ahlām al-fāris al-qadīm, 1964 (Rêves du vieux chevalier), Ta'ammulāt fī zaman djarīh, 1969 (Méditations sur un temps blessé), Chadjar al-layl, 1974 (Les Arbres de la nuit), Al-'ibhār fī dh-dhākira, 1979 (Navigation dans la mémoire). Outre ces six recueils, l'œuvre de Abd As-Sabour compte cinq pièces de théâtre : Ma'sāt al-Hallādj, 1964 (Le Drame d'Al-Hallādj), Mousāfir layl, 1969 (Voyageur de nuit), Layla et Madjnoun, 1969, Al-'amīra tantazir, 1970 (La princesse attend), Ba‘da 'an yamūta l-malik, 1973 (Après que le roi sera mort). Le poète a enfin publié treize essais d'inégale importance où il a réuni les chroniques parues dans différents journaux.

Homme d'une très grande culture, passionné de philosophie, amateur fervent de poésie anglaise, Abd As-Sabour tient une place importante dans les lettres arabes. Après avoir été attiré par l'idéologie des Frères musulmans et par le marxisme, c'est avec le nassérisme qu'il sympathise, pour faire siens les idéaux du nationalisme arabe. De cela aussi il se détache, en quête d'un libéralisme utopique sous-tendu par une inquiétude métaphysique qui n'avait, en fait, jamais cessé de l'habiter. C'est ce qui explique le réseau de contradictions où fut pris ce solitaire. Il fut en effet le haut fonctionnaire d'un régime sadatien dont il condamna plusieurs initiatives sans se résoudre à rompre avec lui.

L'œuvre achevée s [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jamel Eddine BENCHEIKH, « ABD AS-SABOUR SALĀH - (1931-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salah-abd-as-sabour/