SAINT LOUIS (J. Le Goff)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En rédigeant Le Dimanche de Bouvines, paru en 1973, Georges Duby, l'un des maîtres de la « nouvelle histoire », avait délibérément affronté la présentation d'un événement ; vingt-trois ans plus tard, Jacques Le Goff, éminent représentant de l'école des Annales, proposait le fruit d'un autre défi, celui de la biographie, et, qui plus est, d'une figure de légende, le saint roi de France Louis IX (coll. Bibliothèque des histoires, Gallimard, Paris, 1996). Il en résulte une grande leçon d'histoire, tant par la richesse de ses informations que par l'ampleur de sa réflexion méthodologique. À l'image de l'ambition des auteurs du xiiie siècle qui tentèrent de rassembler dans leurs œuvres tout le savoir du temps, cette biographie constitue une véritable somme sur le xiiie siècle.

En préface, l'auteur a éprouvé la nécessité de s'expliquer sur une entreprise par laquelle il souhaite dépasser la « fausse opposition » introduite entre une histoire narrative et une histoire structuraliste, à travers l'approche d'un personnage central du xiiie siècle, point d'observation privilégié, dont la vie est bien documentée par des sources abondantes et variées. Ce n'est donc ni « la France au temps de Saint Louis », ni « Saint Louis en son temps » qui retinrent l'historien au cours de ces longues années de préparation, mais bien la volonté tenace d'accéder à « l'individu » Saint Louis ou, du moins, de garder constamment à l'esprit la lancinante question : « Est-il possible de parler de Saint Louis ? », d'un homme dont la silhouette ne se dessine qu'à travers le prisme déformant des sources. Il en résulte un ouvrage dont la construction, déconcertante au premier abord, s'avère totalement novatrice, invitant le lecteur à suivre pas à pas le cheminement de la réflexion de l'historien.

Fidèle au style traditionnel de la biographie, la première partie se veut narrative. Nourrie des recherches les plus récentes, elle livre la vie du roi en ses grandes étapes, de sa naissance à sa canonisation, sans s'engager dans l'histoire de la destinée [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Paris-I - Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Catherine VINCENT, « SAINT LOUIS (J. Le Goff) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-louis-livre/