NOBILI ROBERTO DE (1577-1656)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jésuite italien, missionnaire aux Indes. Né à Montepulciano (Toscane), Roberto De Nobili entre au noviciat de la Compagnie de Jésus en 1596. Il part pour les Indes, en 1604, et s'établit dans le Madurai, où il exerce son apostolat pendant quarante ans. Pour convertir les brahmes qui fuient les missionnaires en contact avec les castes inférieures, il adopte le genre de vie des samnyāsin (« renonçants »), s'adonne comme eux à l'ascèse, prend leur costume et leurs usages en tout ce qui ne répugne pas au catholicisme ; ainsi devient-il aux Indes, comme Ricci à Pékin, un des pionniers de la méthode visant à adapter le christianisme aux civilisations autochtones. Il suscite près de 4 000 conversions et montre par là que l'Église n'est pas réservée aux parias. Accusé et condamné à Rome pour ses méthodes, il est défendu par le cardinal Bellarmin ; et celles-ci sont approuvées par Grégoire XV, en 1623. Nobili mourut à Mailapur (Madras). Sa vie fut aussi celle d'un homme d'étude ; il devint savant en sanskrit, en tamoul, en telugu, et laissa des écrits philosophiques et religieux. P. P. Bachmann dans l'importante biographie qu'il lui a consacrée, souligne le souci du dialogue qui caractérisa les conceptions et l'activité de ce missionnaire.

—  Joseph DEHERGNE

Écrit par :

  • : docteur de l'université de Paris, archiviste des Jésuites de la province de Paris

Classification

Pour citer l’article

Joseph DEHERGNE, « NOBILI ROBERTO DE - (1577-1656) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-de-nobili/