HUNT RICHARD MORRIS (1827-1895)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des premiers architectes américains qui soit venu étudier à l'École nationale des beaux-arts, à Paris, Hunt y devient l'assistant de Lefuel, étudie la peinture avec Couture et la sculpture avec Barye. En 1854, il participe aux travaux de développement du Louvre avec Lefuel, mais il repart pour les États-Unis en 1855 ; paradoxalement, il apporte moins la mode du second Empire qu'une grande connaissance de l'architecture de la Renaissance française. Toute sa vie sera consacrée à la reproduction assez bornée de cette architecture (il fit pour de riches clients de nombreux « châteaux Renaissance »).

Hunt aura toujours une position réactionnaire en architecture. La façade du Metropolitan Museum (à New York), érigée après sa mort, selon ses plans, en 1900-1902, évoque un décor de théâtre illusionniste plaqué sans nécessité architectonique sur un bâtiment préexistant. Il faut souligner qu'à cette date les premiers buildings de Sullivan étaient construits.

—  Yve-Alain BOIS

Écrit par :

Classification

Autres références

«  HUNT RICHARD MORRIS (1827-1895)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 012 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'École des beaux-arts et l'Amérique »  : […] En 1846, Richard Morris Hunt est le premier d'une longue lignée d'architectes américains à venir étudier à l'École des beaux-arts de Paris. L'événement est en soi symbolique. Après les caprices et l'exhibitionnisme de la mode du High Victorian Gothic , le système des Beaux-Arts fondé sur l'étude minutieuse des structures grecques et romaines, les compositions symétriques et le soin de rendus bidim […] Lire la suite

NEW YORK

  • Écrit par 
  • Cynthia GHORRA-GOBIN
  •  • 8 353 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Un paysage urbain unique au monde »  : […] Au début de son peuplement, on rencontrait dans la Nouvelle Amsterdam deux types de bâtiments : des fermes et des maisons de ville ( row houses ) comptant trois niveaux, à l'image du modèle hollandais que les Anglais reprirent. Au milieu du xix e  siècle, des immeubles de brique ( brownstones ) firent leur apparition dans le paysage, à Washington Square et à Gramercy Park, suivis par les immeubl […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yve-Alain BOIS, « HUNT RICHARD MORRIS - (1827-1895) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-morris-hunt/