KAHN RICHARD FERDINAND (1905-1989)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Professeur à King's College (université de Cambridge), Richard F. Kahn a occupé, de 1939 à 1946, différents postes temporaires au sein de l'administration britannique et, en 1955, dans des organisations internationales (Commission économique pour l'Europe, O.C.D.E.), de sorte qu'une grande partie de son œuvre se trouve dans des rapports et memoranda officiels. Il a été, en particulier lorsqu'il enseignait l'économie à Cambridge de 1951 à 1957, l'exécuteur littéraire de Keynes et a contribué par ses traductions à faire connaître l'œuvre de Wicksell en Grande-Bretagne. La plupart de ses travaux théoriques ont été publiés dans l'Economic Journal et concernent des domaines aussi variés que le duopole, la concurrence imparfaite, l'élasticité de substitution, le commerce international, le cycle économique, la croissance. C'est cependant son article de 1931, La Relation de l'investissement domestique au chômage (The Relation of Home Investment to Unemployement), qui lui assura une grande renommée : on y trouve en effet le concept de multiplicateur, auquel Keynes devait assurer ensuite une popularité certaine. Le professeur Kahn a été élevé à la pairie à vie et fait, pour mérites consécutifs à ses travaux, baron de Hampstead en 1965.

—  Guy CAIRE

Écrit par :

  • : professeur de sciences économiques à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Pour citer l’article

Guy CAIRE, « KAHN RICHARD FERDINAND - (1905-1989) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-ferdinand-kahn/