POTTIER RENÉ (1879-1907)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Coureur cycliste français né le 5 juin 1879 à Moret-sur-Loing (Seine-et-Marne). Réné Pottier demeure considéré comme le premier grand « grimpeur » de l’histoire du cyclisme. Il est, à ce titre, un peu l’ancêtre de tous les « rois de la montagne » qui connaîtront une immense popularité sur le Tour de France.

René Pottier fait ses débuts en 1903 et remporte Bordeaux-Paris cette année-là. En 1905, le Tour de France aborde la montagne pour la première fois : en l'occurrence, les coureurs doivent franchir le ballon d'Alsace. C'est là que René Pottier montre déjà ses qualités de « grimpeur ».

En 1906, il se lance de nouveau dans un grand numéro dans le ballon d'Alsace qu'il franchit seul en tête, ralliant Dijon près de 50 minutes avant le deuxième, Georges Passérieu. Lors de cette édition du Tour de France qu'il gagne en l'ayant largement dominée, René Pottier remporte cinq étapes. En cette année 1906, René Pottier s'affirme comme le maître du cyclisme puisque, dans un exercice totalement différent, il s'adjuge le Bol d'or, épreuve sur piste de vingt-quatre heures.

Personne ne saura jamais pourquoi, le 25 janvier 1907, René Pottier se pend dans le hangar où il rangeait ses vélos.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « POTTIER RENÉ - (1879-1907) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-pottier/