BAZIN RENÉ (1853-1932)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancier et académicien français né le 26 décembre 1853 à Angers, mort le 19 juillet 1932 à Paris.

Après avoir suivi des études à Paris et à Angers, René François Nicolas Marie Bazin devient professeur de droit à l'Université catholique d'Angers. Tout au long de sa vie, il a su rester proche des gens de sa campagne et des activités rurales. Ses œuvres de jeunesse décrivent la vie paysanne sous un jour extrêmement idéaliste. Ses voyages en Espagne et en Italie, commencés en 1893, lui ouvrent de nouveaux horizons, et il acquiert un sens de l'universalité des thèmes paysans qui donne davantage de force à ses romans plus tardifs. La Terre qui meurt (1899) traite ainsi de façon poignante du thème de l'abandon de la terre et de l'émigration, à travers une famille dont les jeunes fuient l'un après l'autre la misère de leur Vendée natale pour tenter leur chance à la ville ou même en Amérique. Les Oberlé (1901) aborde l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne en peignant les conflits de loyauté qui divisent la famille Oberlé. Le livre est un succès, et vaut à René Bazin d'être élu à l'Académie française en 1903. Donatienne (1903) raconte les pérégrinations d'un jeune couple de Bretons. Pour subvenir aux besoins de sa famille, la jeune maman, Donatienne, va travailler à la ville, et sera happée par la débauche de la vie urbaine. Après avoir perdu sa ferme, le mari en est réduit à la vie misérable d'un travailleur itinérant, qui va de ferme en ferme en traînant ses enfants derrière lui. Des années plus tard, une Donatienne souillée retrouve sa famille et reprend comme si de rien n'était son rôle d'épouse de fermier. Le Blé qui lève (1907) décrit la corruption de bûcherons sous l'influence du syndicalisme.

René Bazin dépeint ainsi dans ses romans la vie rurale de la France profonde et exprime dans une langue simple mais élégante son amour de la nature et des valeurs authentiques, comme le travail, surtout celui de la terre. Même si son œuvre est aujourd'hui tombée en désuétude, il demeure au nombre des grands auteurs traditionalistes de son époque, dans la mouvance spirituelle des auteurs catholiques, dont font notamment partie Maurice Barrès, Georges Bernanos ou François Mauriac.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BAZIN RENÉ - (1853-1932) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-bazin/