RAMGOOLAM sir SEEWOOSAGUR (1900-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Certains hommes politiques symbolisent l'indépendance de leur pays et attachent leur nom à la fondation d'un nouvel État : sir Seewoosagur Ramgoolam, chef du gouvernement de l'île Maurice pendant près de vingt ans (de 1962 à 1982), était de ceux-là. Hindou, dans une société pluriethnique comportant officiellement quatre communautés (Indo-Mauriciens hindouistes et musulmans, Sino-Mauriciens, Blancs franco-mauriciens, créoles d'origine africaine), il a su mener son pays sans heurts à l'indépendance et ensuite préserver un équilibre difficile entre les « communautés » tout en ne mettant pas en cause le caractère démocratique du régime.

Né le 18 septembre 1900 à Belle-Rive, dans une famille de modestes paysans, Seewoosagur Ramgoolam allait connaître, au cours de son enfance, la dure condition des petits planteurs, dans une société coloniale dominée par les Blancs. Après une bonne scolarité au collège royal de Curepipe, il se rend en Grande-Bretagne en 1921 pour étudier la médecine. Au cours de son séjour, il milite au sein d'organisations étudiantes et rencontre Gandhi à Londres en 1932. En 1935, docteur en médecine, il retourne à l'île Maurice.

Il adhère au nouveau Parti travailliste fondé par Maurice Curé et participe aux mouvements des « laboureurs ». Avec quelques amis, il fonde un nouveau journal, Advance, dans lequel écriront Robert Edward Hart et Malcolm de Chazal. En 1940, il devient l'un des deux membres nommés du Conseil législatif, et est élu conseiller municipal de Port-Louis : dès lors et jusqu'à sa mort (c'est-à-dire pendant quarante-cinq ans), il ne cessera d'être, à des titres divers, l'un des acteurs de la vie publique mauricienne : député, élu à partir de 1948, plusieurs fois ministre, il devient chief minister en 1962, puis Premier en 1964 et enfin Premier ministre, en 1967, après les élections qui donnent la victoire à son parti, favorable à l'indépendance. Celle-ci ayant été proclamée le 12 mars 1968, S. Ramgoolam restera le Premier ministre de l'île Maurice indépendante jusqu'à juin 1982, date à laquelle [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  RAMGOOLAM sir SEEWOOSAGUR (1900-1985)  » est également traité dans :

MAURICE ÎLE

  • Écrit par 
  • Jean BENOIST, 
  • Jean-François DUPON, 
  • Louis FAVOREU
  • , Universalis
  •  • 5 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une étonnante maturité politique »  : […] Les années 1970 ont été incontestablement marquées par la montée de ce nouveau parti. Créé en 1969 par quelques hommes, dont Paul Bérenger, le M.M.M. se veut multicommunautaire, c'est-à-dire hostile à l'identification d'un parti à une communauté raciale, et donc différent des partis déjà existants. Il est socialiste, et même marxiste, dans la mesure où il reprend le thème de la lutte des classes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-maurice/#i_33807

Pour citer l’article

Louis FAVOREU, « RAMGOOLAM sir SEEWOOSAGUR - (1900-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramgoolam-sir-seewoosagur/