VARNHAGEN VON ENSE RAHEL (1771-1833)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Née Levin, à Berlin, Rahel Varnhagen, femme du monde, a tenu un important salon littéraire à Berlin au début du xixe siècle. Élevée dans une famille juive orthodoxe, elle possédait des qualités intellectuelles remarquables. Sa maison devint, après 1803, un lieu où se retrouvaient sans cérémonie les principales personnalités littéraires et scientifiques de l'époque. Elle épousa, en 1814, un diplomate prussien de second rang, Karl August Varnhagen von Ense. Lorsque celui-ci abandonna la vie politique, en 1819, elle ouvrit à nouveau son salon, qui redevint le lieu de réunion des personnalités intellectuelles et politiques les plus en vue. Après sa mort, son mari publia Rahel, un livre de souvenirs pour ses amis (Rahel, ein Buch des Andenkens für ihre Freunde, 1834).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  VARNHAGEN VON ENSE RAHEL (1771-1833)  » est également traité dans :

HEINE HEINRICH (1797-1856)

  • Écrit par 
  • Pierre GRAPPIN
  •  • 2 697 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De Düsseldorf aux universités »  : […] Heinrich Heine a écrit que toute sa carrière, au long de sa vie, s'expliquait par ses origines. Il voulait rappeler par là qu'il était né dans une famille juive, à Düsseldorf, au bord du Rhin, en un temps où cette ville était française (elle devait le demeurer durant la période napoléonienne). Les juifs de Düsseldorf jouissaient en 1799 de plus de libertés et de droits que dans la plupart des autr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-heine/#i_6159

Pour citer l’article

« VARNHAGEN VON ENSE RAHEL - (1771-1833) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rahel-varnhagen-von-ense/