PREMIER TIMBRE-POSTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Petit morceau de papier juste assez large pour porter un timbre et gommé au verso », le timbre-poste fut inventé par Rowland Hill (1795-1879), le promoteur en Grande-Bretagne de la réforme qui a consisté à proportionner la taxe postale non plus à la distance mais au poids de la lettre. Le système du Penny Postage établissant une taxe uniforme d'un penny pour toute lettre d'un certain poids fut adopté en 1839. Le 6 mai 1840, le « Penny Black » à l'effigie de la reine Victoria, premier timbre adhésif prépayé de l'histoire, faisait son apparition. En France, le 30 août 1848, le gouvernement promulguait, à l'instigation d'Étienne Arago, directeur des Postes, un décret autorisant l'administration à faire vendre des timbres pour l'affranchissement des lettres. Le 1er janvier 1849, les premiers timbres à l'effigie de Cérès étaient mis en service. Dès 1653, un magistrat, Renouard de Villayer, avait eu l'idée des « billets de port payé », et une instruction fait état de bandes de papier mentionnant le jour et le mois de l'envoi susceptibles d'être attachés aux lettres. Vingt ans plus tard, Louvois, surintendant des Postes, publiait un tarif qui réglait la taxe des lettres selon la distance parcourue.

—  Bernard VALADE

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « PREMIER TIMBRE-POSTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-timbre-poste/