PONGAL ou FÊTE DU SOLSTICE D'HIVER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fête hindoue du solstice d’hiver, Pongal est célébrée durant trois jours par les hindouistes de toute l’Inde du Sud, particulièrement dans l’État du Tamil Nadu. D’après le calendrier hindou, le solstice d’hiver correspond au moment où le Soleil, après avoir atteint le point le plus méridional de sa course, repart vers le nord pour entrer dans le signe zodiacal du Capricorne (en hindi : makara, d’où l’appellation officielle de la fête en Inde du Nord, makar sankrithi, « migration du Capricorne »). Cette fête populaire a lieu vers le 14 janvier. L’événement correspond aussi à la période des moissons, à la première récolte de riz. Le mois qui précède Pongal est considéré comme entièrement néfaste, tandis que celui qui le suit est censé ne compter que des jours fastes.

L’appellation tamoule de la fête provient d’un rite qui lui est attaché : il consiste à faire bouillir – pongal signifie « bouillir » en tamoul – du riz dans du lait pour l’offrir aux divinités, puis aux vaches, enfin aux membres de sa famille. Au cours des visites qui ponctuent toutes les fêtes hindouistes, l’usage veut d’ailleurs que l’on se salue en demandant : « Le riz est-il bouilli ? » ; à quoi on répond invariablement : « Il est bouilli. »

Les vaches font l’objet d’une vénération particulière à l’occasion de Pongal : on peint leurs cornes, on les orne de guirlandes de fleurs et de fruits, puis on les emmène en procession, avant de les laisser paître librement.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PONGAL ou FÊTE DU SOLSTICE D'HIVER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pongal-fete-du-solstice-d-hiver/