POÉSIES, CatulleFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une œuvre d'une stupéfiante modernité

Catulle révèle, dans les Poésies, les tourments d'une âme éminemment moderne. S'il donne libre cours à ses haines, ses violences érotiques, ses passions, ses volontés politiques et ses choix littéraires, tout en se réclamant d'un humanisme avant la lettre, il ne le fait pas par hypocrisie : ce paradoxe révèle toute la complexité de son œuvre. Certes, Catulle flagelle César et son entourage avides de postes, de sinécures, obsédés par un pouvoir auquel lui-même aimerait bien participer. Certes, il vilipende Clodia, mais pour mieux lui déclarer sa flamme dans d'autres vers. Cependant, Catulle n'est ni inconstant ni inconséquent. Il connaît les revirements de l'âme, les fluctuations des passions, ressent amour et haine avec une douleur exacerbée par la quête de son art. Il sait jouer des rythmes, du lyrisme, son inspiration dépasse le cadre formel grâce à la mise en scène des actes d'une vie. L'aspect autobiographique est présent dans l'œuvre, mais, à l'instar des interrogations oratoires qui ne sont pas de seuls effets de style, les Poésies ne sauraient se réduire à une succession d'événements vécus par leur auteur. Catulle est conscient de l'ardente obligation pour le poète de maîtriser son art, de disposer d'un métier qui soit suffisant pour lui permettre de dépasser l'anecdotique, le fait d'érudition, le mouvement alexandrin de poésie et d'atteindre à la mise en œuvre véritable de l'inspiration. Une grande part de la modernité de Catulle réside encore dans cette volonté d'ordonner une vision du monde, tout comme il ordonne ses pièces de vers en fonction de canons esthétiques. Sans se réclamer d'une école philosophique du détachement, Catulle donne à ses Poésies une coloration parfois proche du renoncement. Atteint dans ses aspirations sociales, dépité par un amour sans avenir, le poète accepte cet échec avec dignité. L'angoisse eschatologique même donne cours à des accents de grandeur pleins d'humanité, éloignés de toute grandiloquence. Œuvre sincère [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur au lycée Jean-Monnet, Franconville

Classification

Pour citer l’article

Jean-François PÉPIN, « POÉSIES, Catulle - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesies-catulle/