PINSONS DES GALAPAGOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Également appelés pinsons de Darwin, les pinsons des Galapagos forment un groupe caractéristique d'oiseaux dont l'occupation de différentes niches écologiques sans compétition, après isolement sur les îles Galapagos et les îles des Cocos, a constitué pour Charles Darwin une preuve que « les espèces ne sont pas immuables ». Les trois genres (Geospiza, Camarhynchus et Certhidea), qui comptent quatorze espèces en tout, sont généralement placés parmi les oiseaux chanteurs de la famille des Fringillidés (ordre des Passeriformes) et dans une sous-famille distincte, les Géospizinés, mais certains auteurs les placent au sein de la famille des Embérizidés. Ce sont tous des oiseaux de 10 à 20 centimètres de longueur, au plumage noir ou tirant sur le brun ; ils diffèrent cependant fortement par la forme et la taille de leur bec, adapté à leurs habitudes alimentaires variées. Deux espèces – le géospize pique-bois (Camarhynchus pallidus) et le géospize des mangroves (C. heliobates) – se servent d'épines de cactus pour rechercher des insectes.

Pinsons des Galapagos

Pinsons des Galapagos

dessin

Quelques types de pinsons des Galapagos adaptés à différentes niches écologiques. Remarquer le « pinson-pic » à bec peu spécialisé mais qui utilise une épine de cactus pour extirper ses proies (d'après Lack, « Darwin's Finches », 1947). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PINSONS DES GALAPAGOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinsons-des-galapagos/