PINOCCHIO. UN LIVRE PARALLÈLE (G. Manganelli)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 7 juillet 1881, Carlo Lorenzini, dit Collodi – d'après le nom de la région de Pescia, en Toscane, où était née sa mère – commence la publication de l'Histoire d'une marionnette, dans l'hebdomadaire Il Corriere dei Piccoli. Pendant deux ans et demi, les épisodes paraîtront irrégulièrement, ce qui laisse même craindre une interruption du récit inachevé (l'auteur ayant en effet demandé l'impression du mot « fin » au terme du chapitre xv, après la pendaison du protagoniste). Mais contre toute attente, le personnage du pantin réapparaît finalement dans un volume intitulé Les Aventures de Pinocchio, publié en 1883 par l'éditeur florentin F. Paggi, qui présente la version définitive, et presque dépourvue de corrections, de l'histoire originale, agrémentée des illustrations de E. Mazzanti. Le succès immédiat de ce livre, traduit en anglais dès 1892, donne lieu à d'innombrables reprises, réductions et remaniements, dont la première, due à P. Bernardini sous le titre Pinocchio, est datée de 1923. Le jeune héros se fait alors tour à tour « nouveau Maciste », « Explorateur », « Gentleman », « Pèlerin » et même « Fasciste », à mesure que se constitue une iconographie d'une richesse considérable. À partir de 1940, avec l'adaptation de Walt Disney en film d'animation, la notoriété de la marionnette atteint le public du monde entier... mais qu'en est-il du chef-d'œuvre de Collodi ?

Pas moins de deux guerres mondiales, et nombre d'évolutions décisives dans la culture européenne, auront été nécessaires à la redécouverte du texte, sous son angle littéraire cette fois. Dans une certaine mesure, la célébrité de son personnage paraît en effet avoir nui à l'ouvrage, considéré d'emblée comme mineur et catalogué dans le domaine réservé des « histoires pour enfants ». Pis encore, les enseignants italiens lui ont longtemps préféré le roman presque contemporain de Edmondo De Amicis, Cuore (1886), parce qu'il correspondait davantage à l'horizon idéologique, aux attentes politiques et aux exigences morales de l'Italie monarchique et bourgeoise de cette fin de xixe siècle. Il est vrai que, pa [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : D.E.A. de littérature italienne contemporaine à l'université de Paris-III- Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Carina MEYER-BOSCHI, « PINOCCHIO. UN LIVRE PARALLÈLE (G. Manganelli) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinocchio-un-livre-parallele/