SANSOT PIERRE (1928-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Anthropologue et écrivain français. Normalien, docteur ès lettres, agrégé de philosophie, Pierre Sansot inaugure, en 1973, sa carrière d'enseignant à l'université des sciences sociales de Grenoble, où il dirige, jusqu'en 1982, l'Institut de philosophie et de sociologie. À partir de 1986, il est professeur d'anthropologie à l'université Paul-Valéry de Montpellier. Outre sa thèse sur La Poétique de la ville (1973), on lui doit Variations paysagères (1976), La France sensible (1985), Cahiers d'enfance (1988), Le rugby est une fête (1991), Les Gens de peu (1992), Jardins publics (1993), Pilleurs d'ombre (1994), Du bon usage de la lenteur (1998), Il vous faudra traverser la vie (1999), Le Goût de la conversation (2003), ouvrages qui brossent un portrait incisif de la France au quotidien, tout en exprimant le dédain de leur auteur pour le discours académique, son exigence méthodologique testée sur le terrain ainsi que son charisme cultivé de conteur.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SANSOT PIERRE - (1928-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-sansot/