PACHET PIERRE (1937-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1937 à Paris, Pierre Pachet est l’auteur d’une vingtaine d’essais parus de 1976 à 2014. Il fut un membre fidèle, à partir de 1970, du comité de rédaction de La Quinzaine littéraire, puis de En attendant Nadeau. Écrivain et critique, traducteur de La République de Platon (1993) et de W. H. Auden (avec Bruno Bayen, en 2007), c’est aussi un homme de paroles. Il enseigna le grec, puis la littérature, d’abord à Nantes, puis à Washington et en Californie, enfin à l’université de Jussieu (Paris-VII) peu après sa fondation. Animant jusqu’à sa mort, avec Patrick Hochart, un séminaire de « critique sentimentale », Pierre Pachet avait l’art de faire se rencontrer autour de lui les idées, les amitiés et les livres. Il préférait d’ailleurs parler, plutôt que d’œuvre, du mouvement des livres ouverts les uns aux autres.

La réflexion est chez lui indissociable d’une expérience à la première personne. Que celle-ci ne soit pas de pure forme est évident dans les essais sur les proches, dans Adieu (2001), écrit après la mort de sa femme Soizic, dans l’étonnant exercice de ventriloquie qu’est Autobiographie de mon père (1987), ou dans Devant ma mère (2007). On y devine l’héritage que Pachet entend prolonger, la mémoire dont il se fait le dépositaire – depuis sa découverte, à huit ans, du nom véritable (Apatchevsky) que son père, juif russe émigré, avait modifié pour protéger sa famille durant la Seconde Guerre mondiale. Mais quand l’essai porte sur l’Europe de l’Est (Le Voyageur d’Occident, 1983 ; Conversations à Jassy, 1997) ou sur la Chine actuelle, sur le stoïcisme grec aussi bien que sur le temps qu’on passe au téléphone, quand l’intime franchit les frontières de la personne, alors sa légitimité est à établir, surtout au début, en des temps peu favorables à l’introspection. Ainsi, en pleine ébullition théoricienne, psychanalytique ou structuraliste, Pachet exhume la tradition des psychologues du xixe siècle qui observent leurs propres rêves, et s’en inspire pour déplacer les frontières du sommeil dans Nuits étroitement surveillées (1980). C’est ce caractère d’emblée intempest [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PACHET PIERRE (1937-2016)  » est également traité dans :

UN ÉCRIVAIN AUX AGUETS (P. Pachet) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence DUMORA
  •  • 1 053 mots

Volume d’œuvres choisies paru chez Pauvert, Un écrivain aux aguets rassemble neuf essais parmi les vingt-deux publiés du vivant de Pierre Pachet (1937-2016). Il est accompagné d’une préface d’Emmanuel Carrère et d’une postface de Martin Rueff, et ponctué de précieuses notices introductrices de Yaël Pachet. Un romancier, un philosoph […] Lire la suite

Pour citer l’article

Florence DUMORA, « PACHET PIERRE - (1937-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-pachet/