GRIPARI PIERRE (1925-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Paris en 1925 d'un père grec et d'une mère normande, Pierre Gripari est orphelin à l'âge de dix-neuf ans. Il exerce alors différents métiers : commis agricole, dactylo, surveillant d'étude, pianiste dans un bal de campagne, et se retrouve engagé volontaire dans les troupes aéroportées de 1946 à 1949. Sa pièce Le Lieutenant Tenant, créée en 1962 à la Gaîté-Montparnasse, et Pierrot-la-Lune (1963), une autobiographie de ses dix-huit premières années, inaugurent sa carrière d'écrivain.

« Les seules histoires qui m'intéressent sont celles dont je suis sûr, dès le début, qu'elles ne sont jamais arrivées, qu'elles n'arriveront jamais, qu'elles ne peuvent arriver. J'estime une histoire impossible, du seul fait qu'elle n'a, pour se justifier d'être, une quelconque prétention documentaire ou idéologique ; elle a toutes les chances de contenir beaucoup plus de vérité profonde qu'une histoire simplement plausible » (L'Arrière-Monde et autres diableries). Par leur élaboration, par leur contenu – et par leur succès –, Les Contes de la rue Broca sont symboliques de ce talent de conteur. Racontés, puis écrits, pour les enfants de Saïd, qui tenait l'épicerie-buvette du 69, rue Broca, ces contes, publiés en 1967, n'ont véritablement séduit le jeune public qu'en 1973.

Nadia, Bachir, Scoubidou, Lustucru, la sorcière de la rue Mouffetard, le marchand de fessées ou la fée du robinet deviennent alors les héros favoris des enfants. D'autres recueils de contes pour les enfants suivent : Histoire du prince Pipo (1976), Les Contes de la Folie-Méricourt (1983), Jean-Yves à qui rien n'arrive...

Pierre Gripari est aussi l'auteur d'une quarantaine de romans (La Vie, la mort et la résurrection de Socrate-Marie Gripotard, 1968), pièces de théâtre, recueils de nouvelles (Diable, Dieu et autres contes de menterie, 1965) et de poésie (Le Solilesse, 1975 ; Pièces poétiques, 1982).

Personnage parfois contesté, il aimait à se définir comme « un Martien observant le monde des hommes avec une curiosité amusée, étranger au monde terrestre ».

—  Claude COMBET

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claude COMBET, « GRIPARI PIERRE - (1925-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-gripari/