PHOCION (env. 402-318 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique et stratège, Phocion fut l'un des derniers Athéniens à avoir joué au ~ ive siècle un rôle important. Jusqu'à la bataille de Chéronée (~ 338), il se fit surtout connaître par des campagnes menées avec succès en Eubée (~ 348 et ~ 341), à Mégare (~ 343) et à Byzance (~ 340). Après Chéronée, il se posa en partisan d'un rapprochement avec la Macédoine, fut l'un des artisans de la paix de Démade, entretint de bonnes relations avec Philippe d'abord, avec Alexandre ensuite. Il tenta vainement, après la mort du conquérant, d'empêcher Athènes de se lancer dans la guerre lamiaque et fut le principal négociateur de la paix conclue en ~ 322 avec le général macédonien Antipatros ; celle-ci stipulait le rejet de la constitution démocratique et la remise à l'ennemi des principaux chefs démocrates, elle imposait aussi la présence d'une garnison macédonienne au Pirée. Lorsqu'en ~ 318 la démocratie fut restaurée à Athènes, Phocion fut accusé de trahison et condamné à mort.

—  Claude MOSSÉ

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claude MOSSÉ, « PHOCION (env. 402-318 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/phocion/