SAINT-ANDRÉ PHILIPPE (1967- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rugbyman français né le 19 avril 1967 à Romans-sur-Isère. Trois-quarts aile, Philippe Saint-André évolue à Montferrand avant de rejoindre, en 1997, le club professionnel anglais de Gloucester. Débutant en équipe de France le 24 mai 1990 face à la Roumanie, il impose rapidement ses qualités ainsi que sa forte personnalité. Il est ainsi le capitaine du XV tricolore troisième de la Coupe du monde en 1995, se montrant le leader des lignes arrière où évoluent Émile Ntamack, Thierry Lacroix et Philippe Sella. Philippe Saint-André dispute son dernier match international le 22 novembre 1997 face à l'Afrique du Sud. Il a honoré 69 sélections (dont 34 en tant que capitaine) et inscrit 32 essais pour le compte du XV de France.

Par la suite, il embrasse la carrière d’entraîneur. Il dirige ainsi les clubs de Gloucester (1998-2002), Bourgoin (2002-2005), Sale (2005-2009), qu’il conduit au titre de champion d’Angleterre en 2006, et Toulon (2009-2011). À la fin de l’année 2011, il succède à Marc Lièvremont au poste de sélectionneur de l’équipe de France, poste qu’il occupera jusqu’à la Coupe du monde 2015.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Les derniers événements

3 août - 10 septembre 1985 France. Catastrophes ferroviaires en série

Saint-Pierre-du-Vauvray, Eure ; neuf personnes avaient été tuées et cinquante-cinq avaient été blessées), le président de la S.N.C.F., André Chadeau, présente, le 10 septembre, sa démission. Elle est acceptée par le gouvernement et il est remplacé par Philippe Essig, ancien directeur général de la R.A.T.P. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SAINT-ANDRÉ PHILIPPE (1967- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-saint-andre/