PETIT-BRETON LUCIEN MAZAN dit (1882-1917)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 18 octobre 1882 à Plessé (Loire-Atlantique), originaire d'une famille argentine, Lucien Mazan, connu sous le nom de Petit-Breton, fait ses débuts de coureur cycliste professionnel en 1902. Déjà cinquième du Tour de France en 1905, il bat, le 24 août de la même année, le record de l'heure en couvrant 41,110 km au vélodrome Buffalo (contre 40,781 km par l'Américain Willie Hamilton en 1898).

Quatrième du Tour de France et vainqueur de Paris-Tours en 1906, Petit-Breton remporte Milan-San Remo en 1907. Toujours en 1907, le Français Émile Georget domine le Tour, notamment dans la Chartreuse. Mais il a enfreint le règlement en changeant de bicyclette, et se voit disqualifié ; Petit-Breton gagne donc le Tour de France. En 1908, Petit-Breton remporte le Tour de Belgique et Paris-Bruxelles. Vainqueur de cinq étapes, il devient, la même année, le premier coureur à inscrire deux fois son nom au palmarès de la Grande Boucle et annonce qu'il « passe la main ». Il se ravisera et se trouvera encore au départ du Tour en 1913, mais ne pourra terminer l'épreuve, victime d’une chute.

Le 20 décembre 1917, le nom de Lucien Mazan s'ajoute à ceux des victimes de la Première Guerre mondiale.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « PETIT-BRETON LUCIEN MAZAN dit (1882-1917) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/petit-breton/