MOURA PAULO (1932-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le musicien et compositeur brésilien Paulo Moura sut mêler dans ses œuvres influences classiques et styles populaires et contribua à faire connaître la bossa-nova de son pays natal sur la scène internationale. Durant sa carrière, il enregistra plus de quarante albums en solo, à la clarinette, au saxophone ou à la trompette.

Né le 15 juillet 1932, à São José do Rio Preto, dans l'État de São Paulo, Paulo Moura s'initie à la clarinette à l'âge de neuf ans ; deux ans plus tard, il joue dans l'orchestre familial, qui anime les bals populaires par ses chôros. Passé professionnel à l'âge de quatorze ans, il fonde son propre orchestre en 1956 et grave la même année son premier disque en solo, Moto Perpétuo, d'après le Mouvement perpétuel de Niccolò Paganini. Employé à la Radio nationale, le jeune musicien officie aussi comme premier clarinettiste dans l'orchestre du théâtre municipal de Rio de Janeiro de la fin des années 1950 à 1978. Il se produit parallèlement comme soliste et au côté d'artistes comme Nat King Cole, Ella Fitzgerald, ou ses compatriotes Antônio Carlos Jobim et Sérgio Mendes. Paulo Moura effectue de nombreuses tournées hors de son pays ; il se produit notamment au festival de jazz de Montreux, en Suisse, et accompagne Sérgio Mendes au sein du trio Bossa Rio lors d'un concert de bossa-nova donné au Carnegie Hall de New York en 1962. Il compose également pour le cinéma, et officie pendant deux ans à la tête du musée de l'Image et du Son de Rio. En 2000, il devint le premier Brésilien à recevoir un Latin Grammy Award, pour l'album Pixinguinha. Paulo Moura meurt le 12 juillet 2010, à Rio de Janeiro.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MOURA PAULO - (1932-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/paulo-moura/