DUBOST PAULETTE (1910-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Actrice française. Née en 1910 à Paris, Paulette Dubost entame d'abord une formation de danseuse à l'Opéra de Paris. Elle se tourne ensuite vers l'opérette (notamment avec Les Aventures du roi Pausole) avant de faire ses débuts au cinéma. C'est le début d'une carrière qui compte plus de cent cinquante films et qui, à partir de 1926, la voit incarner dans des œuvres de pur divertissement nombre de soubrettes, de danseuses ou de « petites femmes ». Sa voix pleine de gouaille et son regard malicieux font d'elle une spécialiste du second rôle dont la réplique fuse et fait mouche (Le Martyre de l'obèse, P. Chenal, 1932 ; Pour être aimé, J. Tourneur, 1933 ; La Petite Sauvage (Cupidon au pensionnat), J. de Limur, 1935). De cette production pléthorique et répétitive, quelques chefs-d'œuvre se détachent, les seuls films qui trouvaient grâce au yeux de l'actrice : La Règle du jeu (J. Renoir, 1939), Le Plaisir et Lola Montès de Max Ophüls (1952 et 1955) ; Le Déjeuner sur l'herbe (J. Renoir, 1959). Mentionnons également Hôtel du Nord (M. Carné, 1938) et, plus tardivement, Viva Maria (L. Malle, 1965), Le Dernier Métro (F. Truffaut, 1980), Milou en mai (L. Malle, 1990). Paulette Dubost poursuit en parallèle une carrière au théâtre de boulevard et à partir de 1959, à la télévision, notamment dans la série Janique Aimée et dans des épisodes des Enquêtes du commissaire Maigret. Elle a publié un livre de souvenirs, C'est court la vie (1992).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« DUBOST PAULETTE - (1910-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paulette-dubost/