RADCLIFFE PAULA (1973-    )

Athlète britannique. Paula Radcliffe séduit les foules par son courage. Elle a en outre établi un prodigieux record du monde du marathon.

Paula Radcliffe est née le 17 décembre 1973 à Northwich (Cheshire), dans une famille sportive. L'adolescente se révèle douée pour la course à pied. Elle remporte le Championnat du monde junior de cross-country en 1992. Commence alors une période de progression régulière. Paula Radcliffe termine ainsi cinquième du 5 000 mètres lors des Championnats du monde en 1995 comme à l'occasion des jeux Olympiques d'Atlanta en 1996. Elle opte alors pour le 10 000 mètres. En 1999, lors des Championnats du monde de Séville, elle mène toute la course, mais se fait déborder dans le dernier tour par l'Éthiopienne Gete Wami : son manque de vitesse terminale lui coûtera de nombreux titres. Ainsi, lors des jeux Olympiques de Sydney en 2000, Paula Radcliffe adopte la même stratégie, mais elle ne finit que quatrième du 10 000 mètres remporté par l'Éthiopienne Derartu Tulu. La même année, elle gagne le Championnat du monde de semi-marathon, ce qui lui ouvre de nouvelles perspectives.

Championne du monde de cross-country longue distance en mars 2001, Paula Radcliffe conserve son titre au début de l'année 2002. De nouveau quatrième du 10 000 mètres des Championnats du monde en 2001, elle décide de s'orienter vers le marathon. Elle court – et gagne – son premier marathon à Londres en avril 2002 : en 2 heures 18 minutes 56 secondes, elle approche de 9 secondes le record du monde établi par la Kenyane Catherine Ndereba en 2001. Elle remporte ensuite deux médailles d'or en l'espace de dix jours, aux Jeux du Commonwealth (5 000 m), puis aux Championnats d'Europe (10 000 m, réalisant sous une pluie battante 30 min 1,09 s, ce qui constitue alors le deuxième meilleur temps de l'histoire). En octobre, Paula Radcliffe remporte le marathon de Chicago en battant nettement le record du monde (2 h 17 min 18 s).

En 2003, Paula Radcliffe améliore son record mondial à l'occasion du marathon de Londres : 2 heures 15 minutes 25 secondes – un temps exceptionnel. L'année suivante, elle gagne le marathon de New York, exploit qu'elle réédite en 2007.

En raison d'une fracture de fatigue, Paula Radcliffe voit son entraînement en vue des jeux Olympiques de Pékin perturbé, et ne termine que vingt-troisième du marathon olympique en 2008. Peu après les Jeux, elle gagne cependant le marathon de New York pour la troisième fois.

—  Sieg LINDSTROM, Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : rédacteur en chef du magazine sportif américain Track & Fielf News

Classification

Pour citer l’article

Sieg LINDSTROM, « RADCLIFFE PAULA (1973-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paula-radcliffe/