DESJARDINS PAUL (1859-1940)

Fils d'un professeur au Collège de France, lui-même agrégé de philosophie, Paul Desjardins fut professeur à Paris au collège Stanislas, d'où son enseignement le fit écarter, puis aux lycées Michelet et Condorcet, et maître de conférences aux écoles normales de Sèvres et de Saint-Cloud.

Disciple de Jules Lagneau, dans la tradition de l'idéalisme moral, il fonda en 1892 une Union pour l'action morale, largement ouverte. Quand l'affaire Dreyfus eut fait éclater celle-ci, sur la question du nationalisme (ce sont des dissidents qui lancèrent l'Action française), il lui substitua en 1906 l'Union pour la vérité. Peu après, il acquit l'abbaye cistercienne de Pontigny pour en faire un lieu de rencontres internationales et de « libres entretiens », dont l'audience fut grande dans les milieux littéraires et intellectuels. Se poursuivant aujourd'hui au château de Cerisy-la-Salle, en Normandie, les Entretiens (appelés aussi Décades) de Pontigny groupaient des personnalités de divers pays dans un esprit d'humanisme et de coopération intellectuelle internationale. Y prirent part notamment André Gide, Charles Du Bos, Roger Martin du Gard, Jacques Rivière, André Maurois, Ernst Robert Curtius. Paul Desjardins lui-même n'écrivit guère, mais il exerça une large influence sur ses élèves et par les rencontres de Pontigny.

Spiritualiste d'esprit laïc, il se disait au-delà du christianisme, mais, lui empruntant sa discipline intérieure (comme le prouve son Calendrier-Manuel des serviteurs de la vérité, 1907-1914, inachevé) et attendant beaucoup de son évolution, il eut de nombreuses relations dans le clergé libéral. Intéressé par le progrès des études religieuses, il manifesta toujours à Loisy déférence et amitié ; il le justifia devant l'opinion dans un des Cahiers de la quinzaine de Péguy (Catholicisme et critique. Réflexions d'un profane sur l'affaire Loisy, 1905) et le soutint dans sa carrière universitaire.

—  Émile POULAT

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Pour citer l’article

Émile POULAT, « DESJARDINS PAUL - (1859-1940) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-desjardins/