PACHINKO

Faux flipper, vraie machine à sous, le pachinko est un automate de jeu fort populaire au Japon où quelque dix-huit mille salles abritent près de cinq millions de machines. Le principe du jeu est simple : une poignée de billes est projetée dans une sorte d'armoire vitrée dont la paroi verticale est munie d'une spirale et de picots qui dévient la trajectoire des billes. Certaines d'entre elles pénètrent ainsi dans des logements dont certains font gagner au joueur un supplément de billes. On voit par là ce qui rattache le pachinko aux cascades et tivolis chers aux Européens du début du xxe siècle. Aujourd'hui, il est vrai, la spirale a cédé le pas à un écran à trois rouleaux : si les billes continuent d'être l'élément déclencheur, l'appareil se rapproche insidieusement des automates de jeu à levier latéral type « bandit manchot ».

Pourtant, les jeux de hasard sont strictement prohibés au Japon. C'est pourquoi les machines de pachinko – un mot d'origine onomatopéique – ne distribuent rien d'autre que des billes. Celles-ci, échangées à la caisse, permettent d'obtenir des colifichets et des cadeaux particulièrement utiles : ours en peluche, cigarettes, pierres à briquet, etc. Mais la société japonaise a ses astuces, et la loi n'interdit pas formellement d'échanger ces cadeaux contre des espèces sonnantes et trébuchantes dans des boutiques spécialisées, théoriquement non liées aux salles de jeu. Ce commerce relève toutefois d'une zone interlope, souvent contrôlée par la pègre.

Dans son souci de moraliser ce gigantesque marché – il aurait représenté en 1994 l'équivalent de quelque 162 milliards d'euros ! – le gouvernement japonais, à qui cette industrie ne rapporte rien de plus que l'impôt sur les sociétés, a encouragé l'introduction de cartes prépayées qui évitent les maniements d'espèces et renseignent les parties – joueurs, exploitants, fisc – sur les performances des machines. Mais certains voudraient pousser un peu plus loin la légalisation du jeu en faisant accepter le princ [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : licencié ès lettres, ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, historien du jeu

Classification

Pour citer l’article

Thierry DEPAULIS, « PACHINKO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pachinko/