Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HAMMERSTEIN II OSCAR (1895-1960)

Parolier, librettiste et producteur de théâtre américain, Oscar Hammerstein, II joua un rôle influent dans l'essor de la comédie musicale. Il demeure surtout connu pour l'immense succès que lui apporta sa collaboration avec le compositeur Richard Rodgers.

<it>Show Boat</it> de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II

Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II

Petit-fils d'un impresario d'opéra dont il tire son nom, Oscar Hammerstein, II naît le 12 juillet 1895 à New York. Après des études de droit à l'université Columbia, il décide de suivre la tradition familiale et de faire carrière dans le théâtre. De 1920 à 1959, il écrit, en totalité ou en partie, près de quarante-cinq œuvres musicales pour la scène, le cinéma ou la télévision. Avant de devenir le librettiste exclusif de Richard Rodgers en 1943, il signe des lyrics (« paroles ») pour plusieurs autres compositeurs, tels que Vincent Youmans, Rudolf Friml, Sigmund Romberg (« Lover Come Back to Me », « Softly, As in a Morning Sunrise ») et Jerome Kern (« All the Things You Are », « The Last Time I Saw Paris »). Au début de sa carrière, Hammerstein écrit notamment les opérettes Rose-Marie (1924, musique de R. Friml) et The Desert Song (1926, S. Romberg), ainsi que les comédies musicales Sunny (1925, J. Kern) et Show Boat (1927, J. Kern). Cette dernière œuvre contient deux titres devenus légendaires : « Ol' Man River » et « Only Make Believe ».

Mis en difficulté par le déclin de l'opérette américaine, Hammerstein écrit ensuite pour le cinéma, sans rencontrer le succès espéré. Il entame alors avec Richard Rodgers une collaboration qui durera jusqu'à sa mort. Les premiers fruits de cette association sont les musicals Oklahoma ! (1943), couronné par le prix Pulitzer du meilleur livret musical dramatique et resté à l'affiche pendant deux mille deux cent douze représentations – événement alors sans précédent à Broadway –, Carousel (1945) et South Pacific (1949), lui aussi récompensé par un prix Pulitzer et joué près de deux mille fois sans discontinuer. Ces comédies musicales mêlent des lyrics simples et sensibles, abandonnant les rimes complexes et les jeux de mots subtils – comme en témoigne à merveille la chanson « If I Loved You » (Carousel) –, des airs gais et des histoires relativement élaborées, une recette alors peu connue dans le musical, mais qui sera par la suite largement reprise. Autre nouveauté, le duo inverse le processus d'écriture habituel : Hammerstein rédige les paroles avant que Rodgers ne compose la musique.

Les deux associés fondent la société d'édition musicale Williamson Music Incorporated et, à partir de 1949, produisent eux-mêmes leurs compositions ainsi que celles de nombreux autres auteurs, en particulier Annie Get Your Gun (Annie du Far West, 1946) d'Irving Berlin. Ils signent à cette époque des comédies musicales telles que The King and I (1951, Le Roi et moi), The Flower Drum Song (1958) et The Sound of Music (1959, La Mélodie du bonheur), l'un de leurs plus grands succès, et collaborent au film State Fair (1945) de Walter Lang. Oscar Hammerstein, II meurt le 23 août 1960, à Doylestown (Pennsylvanie).

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

<it>Show Boat</it> de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II

Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II

Autres références

  • COMÉDIE MUSICALE

    • Écrit par Laurent VALIÈRE
    • 5 973 mots
    • 6 médias
    Show Boat de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, II, créé le 27 décembre 1927 au Ziegfeld Theatre de New York, est la véritable première comédie musicale à l'américaine. Pour la première fois, le livret intègre complètement les chansons dans la narration : celles-ci font progresser l'histoire. Le compositeur...

Voir aussi