RAMSEY NORMAN FOSTER (1915-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 27 août 1915 à Washington, Norman Foster Ramsey est le fils d'un officier. Après des études en technologie puis en mathématiques à l'université Columbia de New York, il bénéficia d'une bourse pour poursuivre son cursus en physique à l'université de Cambridge (Grande-Bretagne) et revint à Columbia pour accomplir avec Isaac Rabi son travail de thèse sur la résonance magnétique nucléaire et participer à la découverte du moment quadrupolaire du deutéron. Durant la Seconde Guerre mondiale, il dirigea le groupe du M.I.T. qui développa le radar fonctionnant à une longueur d'onde de 3 cm puis rejoignit le laboratoire de Los Alamos pour participer au projet Manhattan. Professeur à Columbia dès la fin de la guerre, il participa à la fondation du laboratoire national de Brookhaven sur l'île de Long Island près de New York et en dirigea le département de physique. En 1947, il fut nommé professeur à Harvard, et y resta jusqu'à sa retraite en 1986, y encadrant de nombreux doctorants. Il y fonda un laboratoire de résonance magnétique et apporta d'importantes améliorations à la technique des faisceaux moléculaires, en particulier ce qu'il appela la méthode des champs oscillants séparés ; cela lui permit de mesurer avec ses collaborateurs de nombreuses propriétés moléculaires ou nucléaires.

Il inventa avec son ancien étudiant Daniel Kleppner le maser à hydrogène atomique et l'utilisa pour déterminer très précisément le spectre hyperfin de l'hydrogène, du deutérium et du tritium. Avec Robert Vessot, il réussit à convertir ce maser en une horloge de stabilité exceptionnelle. En collaboration avec les physiciens du laboratoire Laue-Langevin de Grenoble, il mesura précisément de nombreuses propriétés du neutron et découvrit en particulier la rotation du spin des neutrons traversant divers matériaux. Le prix Nobel de physique lui fut décerné en 1989 « pour l'invention de la méthode des champs oscillants séparés et son application au maser à hydrogène et aux autres horloges atomiques ».

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « RAMSEY NORMAN FOSTER - (1915-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-foster-ramsey/