SMELSER NEIL JOSEPH (1930- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sociologue américain né le 22 juillet 1930 à Kahoka (Montana). Neil Joseph Smelser est connu pour ses travaux sur l'application de la sociologie à l'étude des institutions économiques, du comportement collectif, des changements sociaux ainsi que de la personnalité et de la structure sociale.

Smelser est boursier à l'université d'Oxford de 1952 à 1954 avant d'obtenir son doctorat à Harvard en 1958. Il suit également les cours de l'Institut de psychanalyse de San Francisco et rejoint, en 1962, l'université de Berkeley où il occupe la chaire de sociologie. Il dirige, en tant que membre associé, l'Institut de relations internationales de 1969 à 1973 puis de 1980 à 1981.

Parallèlement à ses nombreuses activités (commissions et associations nationales de recherche en sociologie), il expose ses théories sociologiques dans Economy and Society (en collaboration avec Talcott Parsons, 1956), Social Change in the Industrial Revolution (1959), Theory of Collective Behavior (1962), The Sociology of Economic Life (1963, nouv. éd. 1975), Essays in Sociological Explanation (1968), Sociological Theory : a Contemporary View (1971), Comparative Methods in the Social Sciences (1976), The Changing Academic Market (en collaboration avec Robin Content, 1980) et Social Paralysis and Social Change (1991).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SMELSER NEIL JOSEPH (1930- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/neil-joseph-smelser/