EL MOUTAWAKEL NAWAL (1962- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans le domaine du sport, certains succès connaissent un retentissement plus important que d'autres en raison de la valeur symbolique dont ils sont chargés : il en est ainsi de la victoire dans le 400 mètres haies des jeux Olympiques de Los Angeles, en 1984, de la Marocaine Nawal El Moutawakel, première femme arabe et musulmane médaillée d'or aux Jeux. Le triomphe de cette jeune femme de vingt-deux ans courant cuisses dénudées et épaules découvertes aurait pu déclencher un vaste espoir d'émancipation pour des millions de femmes musulmanes, alors que l'intégrisme commençait de se propager.

Nawal El Moutawakel

Nawal El Moutawakel

Photographie

La Marocaine Nawal El Moutawakel effectue son tour d'honneur après sa victoire dans le 400 mètres haies aux jeux Olympiques de Los Angeles, le 8 août 1984. Elle devient la première femme arabe et musulmane médaillée d'or aux Jeux. 

Crédits : Gilbert Iundt/ Corbis/ VCG/ Getty Images

Afficher

Nawal El Moutawakel est née le 15 janvier 1962 à Casablanca. Encouragée par son père, un employé de banque, elle fait du sport régulièrement et participe à des épreuves de cross-country. Dotée d'une vélocité naturelle, la jeune fille s'entraîne à partir de 1979 avec Jean-François Coquand, un Français. Celui-ci la convainc de s'orienter vers le sprint et les courses de haies, et le travail porte ses fruits : en 1982, elle remporte le 100 mètres haies et le 400 mètres haies aux Championnats d'Afrique du Caire. En 1983, elle gagne le 400 mètres haies lors des Jeux méditerranéens de Casablanca, en réalisant une performance assez modeste (56,59 s). Au début de l'année 1984, elle part pour les États-Unis, où elle intègre l'université de l'Iowa : elle bénéficie de meilleures conditions d'entraînement tout en préparant des diplômes de kinésithérapeute et de professeur d'éducation physique. En l'absence des athlètes des pays d'Europe de l'Est pour cause de boycottage décrété par Moscou, le 400 mètres haies des Jeux de Los Angeles semble ouvert, d'autant que cette épreuve apparaît au programme olympique. Néanmoins, personne ne songe à Nawal El Moutawakel pour une médaille, même si celle-ci a établi le record d'Afrique (55,37 s) en début d'année. Or la Marocaine cause la surprise : elle remporte facilement la course en 54,61 s, avec une belle avance sur l'Américaine Judi Brown (55,20 s).

La victoire de Nawal El Moutawakel déclenche la liesse au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « EL MOUTAWAKEL NAWAL (1962- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nawal-el-moutawakel/