NASDAQ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations), créé en 1971 à New York, est l'un des trois marchés de transactions boursières orienté par les prix (avec la Bourse de Londres et celle de Singapour). Par opposition aux marchés dirigés par les ordres, le mécanisme consiste à diffuser des prix à l'achat et à la vente par l'entremise d'intermédiaires boursiers et à susciter ainsi les transactions. Si le New York Stock Exchange (NYSE) reste la première Bourse américaine, le NASDAQ, qui accueille plus de 5 000 sociétés, est devenu le quatrième marché du monde en se spécialisant dans les sociétés émergentes (start-up). Dans les années 1970, les valeurs des sociétés informatiques furent le fer de lance de son expansion ; elles ont été relayées dans les années 1980 par les entreprises de logiciels, puis, dans les années 1990, par les valeurs des sociétés de biotechnologies et de la netéconomie. Les facteurs d'expansion sont restés les mêmes : des sociétés de dimension trop réduite à l'origine pour être cotées sur le NYSE, des besoins en capitaux propres importants, une croissance prometteuse à très court terme, mais des risques élevés. Sur une base 100 en 1980, l'indice du NASDAQ était encore inférieur au Dow Jones en 1990 (240 contre 310). En 2000, il se situait à 2 300 contre 1 200 pour le Dow Jones. Cette envolée a eu pour contrepartie une très grande volatilité des valeurs de la « nouvelle économie ». Le dégonflement de la bulle ainsi constituée s'est traduit, au cours de l'année 2000, par une chute de l'indice d'un tiers de sa valeur.

—  Francis DEMIER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Francis DEMIER, « NASDAQ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nasdaq/