MYSIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Province du nord-ouest de l'Asie Mineure, la Mysie englobe la partie septentrionale des côtes de la mer Égée, la partie occidentale des côtes sud de la mer de Marmara, avec leur arrière-pays, et enserre la Troade. Elle doit son nom au peuple antique des Mysiens, autochtones refoulés peu à peu dans l'intérieur par les villes grecques éoliennes de la côte. Le pays a trouvé une unité politique au xive siècle après la dislocation de l'empire seldjoukide, dans l'émirat de Karasi. La Mysie est un pays de basses collines de relief varié, où s'étendent des champs de céréales souvent complantés de chênes à valonées (Quercus aegylops). Parmi les villes principales figurent Bergama, l'ancienne Pergame (52 000 hab. en 2000), et Balikesir (215 400 hab. en 2000), au centre d'un fertile bassin intérieur.

—  Xavier de PLANHOL

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sorbonne, membre de l'Academia Europaea

Classification

Pour citer l’article

Xavier de PLANHOL, « MYSIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mysie/