MOUETTE ET GOÉLAND

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Goéland railleur

Goéland railleur
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Mouette en vol

Mouette en vol
Crédits : Pixelnest/ Shutterstock

photographie


Palmipèdes au plumage à dominante blanche, bruyants et grégaires, typiques du bord de mer de l'hémisphère Nord mais fréquentant de plus en plus souvent l'intérieur des terres. Classe : Oiseaux ; ordre : Charadriiformes ; famille : Laridés.

Les mouettes et les goélands constituent la famille des Laridés laquelle, regroupe cinquante et une espèces dont quarante-cinq appartiennent au genre Larus. Ils se différencient uniquement par leur taille et la couleur du plumage de leur tête : les goélands sont de grande taille et « à tête blanche » quelle que soit la saison ; les mouettes sont plus petites, et certaines espèces portent un capuchon noir ou un collier pendant la période de reproduction. La plus petite des mouettes, la mouette pygmée (Larus minutus), mesure 25 centimètres et pèse 90 grammes ; le plus gros des goélands, le goéland marin (Larus marinus), atteint 80 centimètres pour un poids de 2 kilogrammes.

Goéland railleur

Goéland railleur

Photographie

Le goéland railleur (Larus genei) ressemble plus à une grande mouette rieuse qu'à un goéland argenté. En colonie tout au long de l'année, il niche à proximité des lacs d'eau douce ou saumâtre, dans une dépression du sol tapissée de végétaux. En France, on ne le rencontre que d'avril à... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Si certaines sont tropicales, la grande majorité des espèces de Laridés vivent dans l'hémisphère Nord et fréquentent tous les milieux aquatiques : pleine mer, littoral marin, rivières, eaux douces ; on les rencontre parfois loin à l'intérieur des terres. Leur plumage est le plus souvent blanc sur le dessous et gris ou brun sur le dessus. Leurs ailes sont longues, leur corps trapu et leurs pattes palmées. Leur bec est légèrement crochu chez les plus grosses espèces.

Mouettes et goélands sont des oiseaux très grégaires et bruyants, qui se réunissent par milliers tant pour se nourrir, se percher, se baigner que pour se reproduire. Principalement carnivores, ils se nourrissent de poissons, de vers, de crustacés, d'insectes, de charognes mais aussi d'oisillons ou d'œufs qu'ils n'hésitent pas à dérober dans les nids voisins. Opportunistes, ils harcèlent volontiers d'autres oiseaux pour s'emparer de leurs proies. Les parties non assimilables sont rejetées sous forme de pelotes de réjection.

Mouette en vol

Mouette en vol

Photographie

Pour se nourrir, la mouette a plusieurs techniques : elle attrape les insectes dans les airs, saisit sa proie directement à la surface de l'eau ou sur la terre, ou plonge la tête dans l'eau pour la capture des poissons. 

Crédits : Pixelnest/ Shutterstock

Afficher

La saison de reproduction dépend de l'abondance de nourriture : les couples restent unis jusqu'à la mort et retrouvent chaque année leur site de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : chargée de la valorisation scientifique du département des jardins botaniques et zoologiques du Muséum national d'histoire naturelle

Classification

Pour citer l’article

Emmanuelle GOIX, « MOUETTE ET GOÉLAND », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouette-et-goeland/