MOMBASA

Ville et principal port du Kenya, Mombasa est située dans une baie de l'océan Indien, près de la pointe sud du pays. La ville ancienne est localisée sur une île corallienne d'une quinzaine de kilomètres carrés, qui est reliée à la partie continentale et moderne de la municipalité, d'une superficie de 259 kilomètres carrés, par une digue, un pont et un bac.

Fondée par des marchands arabes au xie siècle, Mombasa était un important port de commerce dans l'océan Indien. Elle fut visitée en 1331 par le géographe arabe Ibn Battūta et en 1498 par le navigateur portugais Vasco de Gama. En raison de sa position stratégique, elle fut continuellement disputée, passant tour à tour aux mains des Arabes, des Perses, des Portugais, puis des Turcs jusqu'en 1840, date à laquelle le sultan de Zanzibar en prit finalement le contrôle. Passée sous administration britannique en 1895, Mombasa fut la capitale du protectorat de l'Est africain jusqu'en 1905. Elle devint une municipalité en 1928 et fut géré par un conseil à partir de 1959.

Mombasa possède en réalité deux ports, le vieux port, situé sur la côte est de l'île, et le port de Kilindini, à l'ouest. Le premier n'est aujourd'hui plus utilisé que par les boutres et les petites embarcations qui commercent avec la péninsule arabique, le golfe Persique et l'Inde. La vieille ville est caractéristique du Moyen-Orient, avec ses ruelles étroites, ses maisons hautes aux balcons décorés de sculptures, ses mosquées et ses temples. Elle abrite le Fort Jésus, construit par les Portugais (1593-1595) et converti en musée. On y trouve également des cathédrales anglicanes et catholiques ainsi qu'un temple hindou érigé en 1952 et surmonté d'une coupole dorée. Les nombreux sites historiques et culturels de Mombasa en font une destination appréciée des touristes.

Kilindini est un port moderne en eaux profondes, enclavé, qui offre de nombreux mouillages. Marché agricole de la région où s'échangent sisal, coton, sucre, kapok, noix de coco, fruits et légumes, Mombasa exporte aussi nombre de ces produits ainsi que ceux provenant du nord-est de la Tanzanie et de l'Ouganda, acheminés par rail jusqu'au port. Le tissu industriel de la ville repose sur la construction et la réparation navale, la métallurgie, la cimenterie, le raffinage du sucre, la fabrication d'engrais et le raffinage du pétrole. Mombasa est également dotée d'un aéroport international. Sa population était de 777 100 habitants en 2004.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MOMBASA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mombasa/