LEDÓCHOWSKI MIECZYSŁAW HALKA comte (1822-1902)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cardinal et archevêque de Poznań-Gniezno, Ledóchowski se rendit célèbre en prenant parti contre la politique de Kulturkampf de Bismarck. Nonce à Bruxelles et à Munich, délégué du pape Pie IX à la Nouvelle-Grenade, à la mort de Przyłuski, en 1873, il lui succéda à l'archevêché de Poznań-Gniezno. Prélat cosmopolite, étranger à la lutte de la nation polonaise contre la germanisation, il se montra d'abord loyal envers le gouvernement de la Prusse ; mais à l'époque du Kulturkampf il adopta une attitude de franche opposition. À l'annonce des lois de mai 1873 qui soumettaient le clergé au contrôle de l'État et obligeaient à enseigner le catéchisme en allemand, Ledóchowski protesta énergiquement et refusa de donner sa démission comme le lui demandait Bismarck. Arrêté en février 1874 avec de nombreux dignitaires de l'Église de Prusse, il resta prisonnier pendant deux ans à la forteresse d'Ostrowo. La question polonaise et celle du catholicisme se trouvèrent dès lors intimement associées. Sorti de prison, Ledóchowski reçut le chapeau de cardinal. En 1876, le cardinal-archevêque expulsé de Prusse se réfugia à Cracovie, ce qui provoqua des manifestations antiprussiennes et obligea le gouvernement autrichien à l'expulser à son tour. Il se rendit au Vatican, d'où il continua à administrer son diocèse jusqu'en 1885, et où il passa le reste de sa vie.

—  Zofia BOBOWICZ-POTOCKA

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Zofia BOBOWICZ-POTOCKA, « LEDÓCHOWSKI MIECZYSŁAW HALKA comte (1822-1902) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mieczyslaw-halka-ledochowski/