HAMM MIA (1972-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Américaine Mia Hamm, compétitrice-née et buteuse hors pair, peut se voir considérée comme la première star internationale du football féminin.

Mariel Margaret Hamm est née le 17 mars 1972 à Selma, en Alabama. Dès l'adolescence, alors qu'elle participe aux meilleures compétitions scolaires, son talent lui vaut l'attention des dirigeants de l'équipe nationale : à l'âge de quinze ans – une précocité inégalée –, Mia Hamm fait ses débuts au sein de l'équipe des États-Unis. Durant ses années d'études à l'université de Caroline du Nord à Chapel Hill (1989-1994), elle remporte quatre championnats universitaires avec l'équipe des Tar Heels.

Au cours de sa carrière, Mia Hamm dispute 276 matches avec l'équipe américaine et marque 158 buts lors de rencontres internationales, record mondial pour un joueur (ou une joueuse) de football. Mia Hamm remporte ainsi la Coupe du monde en 1991 et en 1999, de même que la médaille d'or aux jeux Olympiques d'Atlanta en 1996 et d'Athènes en 2004. Outre ces quatre victoires emblématiques, elle prend, avec ses coéquipières, la troisième place de la Coupe du monde en 1995 et en 2003 et obtient la médaille de bronze lors des Jeux de Sydney, en 2000.

Mia Hamm a été sacrée joueuse de l'année par la Fédération internationale de football association (F.I.F.A.) à deux reprises : en 2001, année de création de cette distinction, et en 2002. Elle a joué au sein des Washington Freedom dans l'éphémère ligue professionnelle Women's United Soccer Association (2001-2003).

Avec une telle star dans leurs rangs, les footballeuses américaines ont connu une gloire médiatique sans précédent pour une équipe de sport féminine, en particulier à l'occasion des jeux Olympiques d'Atlanta et de la Coupe du monde 1999, organisée sur le sol américain. Les maillots portant le numéro 9, celui de Mia Hamm, se sont alors vendus comme des petits pains.

L'attaquante bénéficie, quant à elle, d'une exceptionnelle popularité, laquelle perdure bien après l'annonce de sa retraite internationale en 2004 et égale celle des sportifs américains les plus célèbres.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HAMM MIA (1972-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mia-hamm/