MANN MENDEL (1916-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

à Varsovie, le romancier de langue yiddish Mendel Mann eut une jeunesse villageoise. Sa mère appartenait à l'une de ces familles juives qui s'étaient fixées depuis des générations sur un sol polonais acheté à des propriétaires allemands. Un des oncles de Mendel Mann était tombé en héros lors d'un combat de partisans contre l'occupant russe. Son père, tôt acquis aux idées socialistes et lié d'amitié avec Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht, était le fils d'un scribe de la Tōrah, qui comptait lui-même dans son ascendance des poètes et des hommes voués à l'étude. Attiré lui aussi par l'action sociale, Mendel Mann milita très jeune, tout en restant proche de la nature, qu'il aimait passionnément. Après ses études, d'abord à Plonsk, puis à Varsovie, il s'initia à la peinture, à l'instar d'un de ses frères aînés. Après l'avoir abandonnée, il s'y remit bien plus tard, en France, et exposa alors plusieurs fois des aquarelles remarquables par le sentiment de la nature qui s'y exprime. Soldat dans l'armée polonaise, fait prisonnier au cours de l'ultime bataille qui se déroula dans les rues de Varsovie, Mendel Mann s'évada et passa en U.R.S.S. Déjà formé au métier d'instituteur, il est envoyé à ce titre à Tiengouchaï, village kolkhosien proche de la Volga et du fameux camp de concentration de Potma, qu'il traversera à nouveau en 1941, non plus seul mais avec tous les hommes valides du village, mobilisés pour la défense de Moscou. Il fait toute la guerre dans l'Armée rouge, jusqu'à Berlin, où il a le privilège d'assister à la reddition de Tempelhof. Il se marie avec une jeune fille rencontrée dans la Pologne occupée par les Russes, un fils leur naît à Tiengouchaï. Démobilisé, il retourne à Varsovie. Toute sa famille a été massacrée par les nazis : ses parents à Auschwitz ; son jeune frère en combattant dans le ghetto ; les aînés, l'un peintre et l'autre professeur de botanique, en d'autres lieux, ainsi que sa sœur. Il se met en quête des enfants juifs rescapés, orphelins pour la plupart, et organise leur passage en Israë [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Lolay MANN, « MANN MENDEL - (1916-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mendel-mann/