MÉDECINE INTERNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme d'origine allemande (innere Medizin), la médecine interne définit l'ensemble du domaine médical où puisse s'appliquer une thérapeutique non chirurgicale. Dans les pays de langue allemande et aux États-Unis s'est constituée une spécialité de médecine interne reconnue. Le médecin interniste est considéré comme un médecin généraliste de haute qualification ayant acquis une compétence dans l'ensemble des spécialités médicales non chirurgicales, notamment par une pratique hospitalière prolongée. Il peut exercer son activité comme médecin hospitalier ou comme médecin consultant, appelé par un généraliste ou un spécialiste.

En France, la compétence de médecine interne donne droit aux mêmes avantages qu'une spécialisation, et a été reconnue par un décret de 1970. Cette spécialité n'est admise que pour des médecins ayant passé par la filière de l'internat des centres hospitalo-universitaires, répondant à un certain nombre de conditions particulières, notamment le passage au cours de cette période dans un nombre suffisant de services de spécialités médicales différentes.

—  François BOURNÉRIAS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François BOURNÉRIAS, « MÉDECINE INTERNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-interne/