RICHARD MAURICE (1921-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hockeyeur canadien, Maurice Richard galvanisait le public par ses prestations sur la glace. Star de la National Hockey League (N.H.L.) dans les années 1940-1950, cet ailier droit gaucher fut l'élément moteur de la franchise des Canadiens de Montréal, avec laquelle il remporta huit fois la Coupe Stanley. Premier hockeyeur à inscrire 500 buts en N.H.L., sa vitesse de patinage était impressionnante et son tir en revers d'une grande précision. Son exceptionnelle carrière (18 saisons en N.H.L. au sein des Canadiens de Montréal) a fait de Maurice Richard l'un des héros du Canada français. Pour tenter de le stopper, les meilleurs joueurs des équipes adverses n'hésitaient pas à employer tous les moyens, licites ou non, pour le ralentir ou le faire trébucher. Répliquant à chaque agression, il devint bientôt réputé pour son caractère emporté. Une anecdote dit bien la popularité de Maurice Richard auprès des Canadiens français : en 1955, il fut suspendu pour avoir frappé accidentellement un juge de ligne lors d’une bagarre avec un adversaire. Les fans de Montréal, outrés et considérant qu'il s'agissait d'une manœuvre politico-sportive du président anglophone de la N.H.L. Clarence Campbell, manifestèrent leur colère, qui se transforma en émeute. Le saccage ne prit fin qu'après que Maurice Richard eut lancé un appel au calme le lendemain !

Maurice Richard, fils d'un hockeyeur semi-professionnel, est né le 4 août 1921 à Montréal. Dès 1942, il intègre la franchise des Canadiens de Montréal ; la saison suivante (1943-1944), il inscrit 32 buts et conduit déjà son équipe à la victoire dans la Coupe Stanley. Durant sa troisième saison, il inscrit 50 buts en 50 matchs. Améliorer ce record deviendra au fil des ans un défi pour toutes les stars de la N.H.L. ; en définitive, il ne sera battu qu'à l'issue de la saison 1981-1982, par Wayne Gretzky. Maurice Richard sera le meilleur buteur de la N.H.L. à cinq reprises. En 1946, il remporte de nouveau la Coupe Stanley. En 1947, il reçoit le trophée Hart du M.V.P. (meilleur joueur) de la N.H.L. Ave [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« RICHARD MAURICE - (1921-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-richard/