GENEVOIX MAURICE (1890-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né dans une île de la Loire, près de Nevers, Maurice Genevoix passe son enfance au contact de la nature. Ses études sont brillantes : une voie d'universitaire et d'enseignant toute tracée. La Grande Guerre interrompt brusquement ce cours. Genevoix est au front ; bientôt grièvement blessé, il passera toute la fin du conflit à l'arrière, réformé. L'après-1914-1918 voit se développer la crise de conscience qui favorisera la révolte dadaïste et surréaliste. Et si Maurice Genevoix n'est pas de cette protestation, il n'en refuse pas moins d'entamer une confortable carrière. Il retourne à la vie, à la Loire, au pays. L'impression d'être un survivant plutôt qu'un vivant l'obsède et ne le quittera peut-être jamais. Il commence à écrire, sur commande, ses observations sur le temps de guerre. La précision et l'intransigeance de son témoignage le désignent à une censure assortie de pressions discrètes auxquelles il ne cède pas. Sous Verdun, Nuits de guerre, La Boue, Les Éparges, recueillis ultérieurement sous le titre Ceux de 14, ne proposent aucune analyse subversive de la période, ils disent simplement l'horreur sans fard, toute la dimension humaine de la guerre.

Parallèlement, Maurice Genevoix écrit ses premiers romans, dont le fameux Raboliot (1925) qui obtient le prix Goncourt. C'est un roman très construit qui se déroule en Sologne, région que l'auteur connaît parfaitement, jusque dans le langage de ses habitants. Le roman raconte l'histoire d'un braconnier en butte à un petit monde de privilégiés qui, au nom de la loi, traquent en lui un homme libre. Rémi des Rauches (1922), La Boîte à pêche (1926), Le Jardin dans l'île (1936), La Loire, Agnès et les garçons (1962) sont encore des romans qui prennent pour cadre le val de Loire et donneront à Maurice Genevoix, de façon quelque peu réductrice, une étiquette de romancier régionaliste.

Rroû (1931), La Dernière Harde (1938) seront les première manifestations de la passion que l'écrivain portait aux bêtes, en attendant la publication de ses fameux Bestiaires : Tendre Bestiaire (1969), B [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Les derniers événements

4-13 novembre 2018 • FranceCélébration du centenaire de l’armistice de 1918.

des carburants. Le 6, en visite aux Éparges (Meuse), théâtre de nombreuses batailles, le chef de l’État annonce son projet de transférer au Panthéon les cendres de l’écrivain combattant Maurice Genevoix. Le 7, à Charleville-Mézières (Ardennes), Emmanuel Macron, interrogé sur une cérémonie d’hommage aux [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques JOUET, « GENEVOIX MAURICE - (1890-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-genevoix/