CONNOLLY MAUREEN (1934-1969)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Joueuse de tennis américaine né le 17 septembre 1934. Maureen Connolly remporte les Internationaux des États-Unis en 1951 (contre une autre Américaine, Shirley Fry) et en 1952 (face à sa compatriote Doris Hart), les Internationaux de Grande-Bretagne en 1952 (contre une autre Américaine, Louise Brough). En 1953, Maureen Connolly devient la première joueuse à réaliser le Grand Chelem, battant sa compatriotre Julia Sampson aux Internationaux d'Australie et dominant Doris Hart à Roland-Garros, Wimbledon et Forest Hills. Maureen Connolly s'impose de nouveau à Roland-Garros (face à l'Ausralienne Hopman) et à Wimbledon (contre Louise Brough) en 1954. Il s'agit là de sa dernière victoire car, victime d'un accident de cheval, elle doit mettre un terme à sa carrière.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  CONNOLLY MAUREEN (1934-1969)  » est également traité dans :

TENNIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 531 mots

2 juillet 1874 Walter Clopton Wingfield obtient un brevet pour « un court transportable et perfectionné permettant de jouer à l'ancien jeu de tennis » et crée le sphéristique ou lawn-tennis (tennis sur gazon). Wingfield est ainsi tenu comme le précurseur du tennis actuel. 1877 Première édition du tournoi de Wimbledon. 8-9 août 1900 Première Coupe Davis. 1 er  mars 1913 Fondation de la Fédérat […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « CONNOLLY MAUREEN - (1934-1969) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maureen-connolly/