WEBB MARY (1881-1927)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancière anglaise, surtout connue pour une œuvre parue en 1924 et lancée en quelque sorte par le Premier ministre Stanley Baldwin : Sarn (Precious Bane). Auparavant, elle avait publié La Flèche d'or (The Golden Arrow, 1916), La Renarde (Gone to Earth, 1917), La Maison dans la forêt de Dormer (The House in Dormer Forest, 1920), Sept pour un secret (Seven for a Secret, 1922). En 1928, Poèmes et la Source de joie (Poems and the Spring of Joy) parut avec une introduction de Walter de La Mare. Mary Webb était finalement plus poète que romancière ; même si on doit reconnaître que ses intrigues et ses personnages manquent d'originalité et de vigueur, sa vision sombre des cruautés de la vie et sa connaissance intime de la vie rurale ne sont pas dénuées d'intérêt.

—  Louis BONNEROT

Écrit par :

  • : professeur honoraire à la Faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Louis BONNEROT, « WEBB MARY - (1881-1927) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-webb/