MARTRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Carnivore de taille petite à moyenne, possédant une longue queue et une fourrure soyeuse. Répartition géographique : Europe, Asie, nord de l'Amérique du Nord. Habitat : essentiellement zones boisées (conifères, feuillus), parfois broussailles (régions tropicales). Classe : Mammifères ; ordre : Carnivores ; sous-ordre : Fissipèdes ; famille : Mustélidés.

Les martres, représentées par huit espèces du genre Martes, sont caractérisées par un corps allongé, une tête triangulaire, une queue touffue et des pattes courtes. Leur pelage est brun roux à l'exception d'une bavette jaune crème située sous la gorge. Leur taille et leur poids varient suivant les espèces et le sexe (le mâle étant plus lourd que la femelle), de 40 centimètres à 1,10 mètre (queue comprise) et de 0,5 à 5 kilogrammes, de la martre américaine, la plus légère, à celle de Corée. Leur espérance de vie est de l'ordre de treize à quinze ans.

Agiles, crépusculaires et nocturnes, ces petits carnassiers gîtent dans les buissons ou les trous d'arbres. La fouine (Martes foina), plus trapue que la martre Martes martes, est moins « sauvage », s'aventurant volontiers dans les habitations.

Les martres sont de redoutables prédateurs : elles chassent les rongeurs (campagnols, souris, mulots), les lapins, les oiseaux (mésanges, pigeons) et les chauves-souris. Elles consomment aussi des fruits ou des baies en cas de disette. La martre américaine est renommée pour ses captures de porcs-épics (ourson coquau, par exemple), qu'elle attaque à la gorge et au ventre, zones dépourvues de piquants. Leur odorat, leur vue et leur ouïe sont excellents.

Les accouplements ont généralement lieu au début de l'été. La gestation est différée de six à sept mois et dure un mois et demi, voire deux mois chez les espèces les plus grosses. La mise bas a lieu l'année suivante dans une cavité (arbre, rocher, grenier pour la fouine). Un à cinq petits naissent aveugles et partiellement couverts de poils. La mère élève seule ses petits qu'elle allaite durant deux mois. À quatre mois, les jeunes ont atteint leur taille adulte et deviennent autonomes.

Du fait de la beauté de leur fourrure, particulièrement celle de la zibeline (Martes zibellina, vivant en Sibérie et au Japon), les martres ont été souvent chassées et piégées. Le morcellement des forêts et le tourisme ont également fait régresser leur habitat. Opportunistes, les martres ne sont cependant pas menacées.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « MARTRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/martre/