SCHIFANO MARIO (1934-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre italien. Autodidacte, il collabore avec son père, qui est archéologue, à la restauration de peintures au musée étrusque de la Villa Giulia à Rome. Ses premières œuvres, au début des années 1960, sont de grandes toiles monochromes. Sans jamais se laisser enrôler dans une école il passera de la toile aux matériaux les plus divers (émail industriel, plaques de Plexiglas), à différents médiums (Polaroïd, cinéma – il réalise plusieurs longs-métrages dont une trilogie à la fin des années 1960). Proche du pop art, il utilise dans ses œuvres divers graphismes empruntés à la publicité, à la signalisation, il mêle personnages historiques et actualités, non d'un point de vue sociologique mais par volonté d'analyse des processus perceptifs. À la fin des années 1970, il revient à la peinture et aux grandes toiles comme l'a montré, en 1985, au musée Saint-Pierre d'art contemporain à Lyon l'exposition Mario Schifano.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SCHIFANO MARIO - (1934-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-schifano/