FRENCH MARILYN (1929-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre de Marilyn French se caractérise, dans ses romans comme dans ses essais, par une description sans compromis des rapports de domination hommes-femmes. Son premier roman, The Women's Room, marque une date dans le développement de la littérature féministe des années 1970.

Marilyn Edwards naît le 21 novembre 1929 dans le quartier new-yorkais de Brooklyn. Alors qu'elle étudie la philosophie et la littérature anglaise à l'Hofstra College de Hempstead, à Long Island, elle épouse Robert French en 1950. L'année suivante, Marilyn French obtient sa licence dans son alma mater, où elle retournera passer une maîtrise en 1964 avant de soutenir au début des années 1970 une thèse sur l'Ulysse de James Joyce. Tandis que la jeune femme se lance dans une carrière d'écrivain, son mariage se révèle un échec, et le couple divorce en 1967. En 1977, elle publie The Women's Room (Toilettes pour femmes), qui se vend à plus de vingt millions d'exemplaires et sera traduit dans une vingtaine de langues. Le roman raconte, des années 1950 aux années 1970, la vie d'un groupe de femmes – avec Mira Ward pour personnage central – qui abandonnent leur rôle d'épouse au foyer pour inventer une nouvelle indépendance. Si le livre a rencontré un tel succès, c'est qu'il faisait écho aux mouvements féministes qui se développèrent à la fin des années 1970 en Amérique du Nord et dans plusieurs pays occidentaux. Ce roman fera l'objet d'une adaptation pour la télévision en 1980. Parmi les autres ouvrages de Marilyn French, citons The Bleeding Heart (1980, Les Bons Sentiments), On Women, men and morals (1985, La Fascination du pouvoir), Her Mother's Daughter (1987, Telle mère, telle fille), The War Against Women (1992, La Guerre contre les femmes), In the Name of Friendship (2006) et From Eve to Dawn : A History of Women (2002-2008, quatre volumes). L'auteur signe également de nombreux essais et articles sous le pseudonyme de Mara Solwoska. Elle raconte dans A Season in Hell : A Memoir (1998) le combat qu'elle mène de 1992 à 1996 contre son cancer de l'œsophage. Marilyn French s'éteint le 2 mai 2009, à New York.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FRENCH MARILYN - (1929-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marilyn-french/