MARELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On pourrait aussi bien parler de « marelles », car il existe aujourd'hui en français deux jeux de ce nom. Le premier et le plus connu consiste à tracer sur le sol un diagramme, fait de secteurs assez grands, que l'on parcourt en sautillant et en poussant du pied un palet. Ce jeu d'adresse est pratiqué par les enfants du monde entier. À cette marelle à cloche-pied s'oppose une marelle « à main » ou « assise », qui est un jeu de pions de la famille des jeux d'alignement.

Le terme marelle vient d'un radical préroman *marr, qui signifie « caillou », « palet », petit objet rond que l'on pousse de place en place. Avant de désigner en français le jeu d'adresse décrit plus haut, le mot marelle (ou mérelle) a servi à nommer un jeu de pions, ou plutôt une famille de jeux de pions, dont le tablier était nommé marellier ou merellier. Le plus simple de la famille, appelé morpion ou « marelle de trois », n'est qu'un carré où se croisent deux diagonales et deux médianes. Le principe du jeu, connu de tous, consiste à aligner trois pions ; le premier qui réalise cet alignement a gagné. Un diagramme un peu différent, fait de trois carrés concentriques reliés par des segments perpendiculaires, offre des possibilités stratégiques plus grandes. Chaque joueur possède ici neuf pions posés à tour de rôle. Dès qu'un camp a réalisé un alignement de trois pions, ou « moulin », il prend une pièce à son adversaire. Le gagnant est celui qui a condamné l'autre à ne plus pouvoir jouer.

Morpion : tablier

Morpion : tablier

Dessin

Le tablier du morpion ou marelle de trois. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Merellier

Merellier

Dessin

Diagramme du merellier, ou jeu du Moulin. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aujourd'hui un peu délaissée en France, où elle est depuis longtemps qualifiée de « jeu d'enfants », la marelle classique, dite aussi jeu du moulin, est restée fort prisée dans les pubs britanniques sous le nom de nine men's morris – littéralement « marelle de neuf pions » – et le jeu est plus populaire encore dans les pays germanophones où Suisses alémaniques et Allemands s'opposent régulièrement en tournois sous l'égide de la Welt-Mühlespiel-Dachverband (W.M.D.). Rien d'étonnant à ce que les seuls ouvrages existant sur ce jeu soient en allemand.

Non seulement il existe [...]


Médias de l’article

Morpion : tablier

Morpion : tablier
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Merellier

Merellier
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : licencié ès lettres, ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, historien du jeu

Classification

Pour citer l’article

Thierry DEPAULIS, « MARELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marelle/