ODRÍA MANUEL ARTURO (1897-1974)

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 245 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Haya de la Torre et Fernando Belaúnde »  : […] et pour des clientèles distinctes un programme réformiste assez voisin, vint prendre place un troisième homme, le général Odría. L'ancien chef de l'État s'efforça de prendre une position à la fois réaliste et progressiste. Au nom du réalisme, le général condamnait le régime des partis : « La démocratie, ça ne se mange pas » (« La democracia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perou/#i_37127