MÂN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Appellation vietnamienne des Yao. L'origine et la répartition des différentes ethnies mân sont fortement controversées. Elles se divisent en six familles, issues des unions incestueuses que contractèrent entre eux les descendants de Panhu, leur ancêtre : les Mân Coc, Mân Tien, Lan Tien, Quan Trang, Quan Coc, Cao Lan.

Les Mân sont installés à une altitude de 300 à 600 mètres et sont surtout nombreux sur les hautes terres du nord du Vietnam à la frontière de la Chine. On peut en trouver également dans le nord du Laos.

Selon plusieurs auteurs, ils proviendraient du sud de la Chine et leur immigration vers le nord du Vietnam et le nord du Laos daterait du xiiie au xvie siècle. Les villages mân comprennent de cinq à vingt maisons ou plus. Celles-ci sont parfois bâties à même le sol sur les pentes, avec un pilotis à une extrémité ou complètement sur pilotis. Les Mân du Vietnam pratiquent la culture sur brûlis pendant trois ans, suivie par des jachères pendant près de neuf ans. Des abris temporaires sont construits pour les jeunes gens le long des brûlis afin de les héberger durant les récoltes ; le maïs, le piment, le chou, les oignons, les bananes, le sucre de canne complètent l'aliment de base : le riz ; les Mân cultivent aussi l'opium (au Laos). Les Mân sont célèbres comme forgerons et joailliers ; ils travaillent l'argent au Laos et l'utilisent en lingots fondus dans des bambous comme monnaie locale. L'organisation sociale obéit aux lois de filiation patrilinéaire et aux règles d'exogamie. Au Vietnam et au Laos, un jeune Mân est libre de choisir sa partenaire : les contacts sont pris avec la famille de la femme par un intermédiaire chargé de discuter le « prix de l'épouse » ; si le promis ne peut payer, il est astreint à vivre dans la famille de la femme sous le nom de ses parents pour un temps choisi, durant lequel il travaillera pour sa nouvelle famille. L'organisation sociale mân est trop restreinte pour avoir un leader politique.

Les Mân partagent avec les Chinois et les Vietnamiens de nom [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  MÂN  » est également traité dans :

MIAO ET YAO

  • Écrit par 
  • Guy MORÉCHAND
  •  • 1 605 mots
  •  • 1 média

Les Miao et les Yao (auxquels il convient d'ajouter les She du Fujian) appartiennent à l'un des multiples groupes ethniques minoritaires répandus dans le sud montagneux de la Chine, réputé pour sa très grande diversité. On les suppose originaires du bassin du fleuve Bleu. La province du Guizhou, où les dialectes miao les plus archaïques sont attestés, représente leur plus ancienne implantation a […] Lire la suite

Les derniers événements

9-28 avril 2019 • Chine • Condamnation des leaders du mouvement prodémocratie à Hong Kong.

Le 9, le tribunal de West Kowloon juge trois vétérans du mouvement prodémocratie à Hong Kong, les professeurs Chan Kin-man et Benny Tai et le pasteur Chu Yiu-ming, ainsi que six coprévenus, pour leur rôle dans le mouvement Occupy Central de l’automne 2014. Il estime que leurs actions ne [...] Lire la suite

5 décembre 2017 • Union européenne • Publication de la « liste noire » des paradis fiscaux.

-et-Barbuda, les Bahamas, la Dominique, Saint-Kitts-et-Nevis, les îles Turks et Caïques, les îles Vierges américaines et les îles Vierges britanniques. Quarante-sept autres pays sont placés sous surveillance sur une « liste grise », dont l’île de Man, Guernesey et Jersey, la Suisse, le Liechtenstein, la Serbie, le Qatar, la Turquie, la Thaïlande, le Pérou, le Maroc et les Bermudes.  [...] Lire la suite

19 septembre 2017 • États-Unis - O.N.U. • Discours du président américain Donald Trump devant l’Assemblée générale de l’ONU.

totalement » le régime nord-coréen dont il estime que le dirigeant Kim Jong-un, qu’il surnomme « Rocket Man », s’est engagé dans une « mission suicide » ; il qualifie de « dictature » le régime de Téhéran, dénonçant de nouveau l’accord sur le programme nucléaire iranien conclu en juillet 2015 [...] Lire la suite

19 juillet 2016 • Union européenne • Sanction contre le « cartel des camions ».

La Commission inflige une amende record de 2,9 milliards d’euros au « cartel des camions » pour non-respect des règles de la concurrence de l’Union. Sont concernés les constructeurs allemands Daimler et MAN – propriétés de Volkswagen –, les Suédois Scania et Volvo – qui possède les camions Renault [...] Lire la suite

1er-30 novembre 2002 • Côte d'Ivoire • Nouveau foyer de rébellion dans l'Ouest.

de la mutinerie, l'opposant originaire du Nord est accusé par les autorités ivoiriennes d'en être l'instigateur. Le 28, un nouveau mouvement rebelle s'empare de deux villes de l'ouest du pays, Danané et Man. Il se réclame du général Robert Gueï, chef de la junte au pouvoir de décembre 1999 à octobre [...] Lire la suite

10-12 septembre 1995 • Népal • Renversement du gouvernement communiste.

Le 10, Man Mohan Adhikari, chef du Parti communiste marxiste-léniniste unifié et Premier ministre depuis les élections de novembre 1994, qui ne disposait que d'une majorité relative à la Chambre des représentants, est renversé par une motion de censure votée par les partis d'opposition. Redoutant [...] Lire la suite

15-25 novembre 1994 • Népal • Victoire des communistes aux élections législatives.

soupçonnée de visées « impérialistes ». Les conservateurs du Parti national démocratique (royalistes) remportent 20 sièges (+ 16). Trois autres partis se partagent les sièges restants. Le 21, Girija Prasad Koirala présente sa démission au roi Birendra qui charge le leader communiste, Man Mohan Adhikari [...] Lire la suite

7 janvier - 1er février 1993 • Israël • Assouplissement de la position israélienne sur les expulsés palestiniens.

Le 7, les autorités israéliennes autorisent des délégués du Comité international de la Croix-Rouge (C.I.C.R.) à se rendre auprès des quatre cent quinze militants intégristes palestiniens expulsés vers le Liban le 16 décembre 1992, qui campent toujours dans le no man's land situé entre les lignes israéliennes et libanaises. Le revirement du gouvernement traduit l'embarras de celui-ci devant les rép [...] Lire la suite

6-11 février 1992 • Irlande • Remplacement de Charles Haughey par Albert Reynolds à la tête du gouvernement.

Le 6, Albert Reynolds, homme d'affaires self-made-man et ministre des Finances jusqu'en novembre 1991, succède à Charles Haughey à la tête du Fianna Fail, parti nationaliste au pouvoir. Charles Haughey démissionne à la suite d'une série d'affaires politico-financières, sous la pression [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Yvan BARBÉ, « MÂN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/man/