ALPHAND LUC (1965- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 6 août 1965 à Briançon, le skieur français Luc Alphand, qui a grandi à Serre-Chevalier, est champion du monde junior de descente en 1983. Il fait ses débuts en Coupe du monde l'année suivante, mais voit sa carrière longtemps perturbée par des blessures. Il ne se trouve récompensé de ses efforts qu'en 1995, lorsqu'il remporte la Coupe du monde de descente, devant l'Italien Christian Ghedina. Il conserve son trophée en 1996, se classant par ailleurs troisième de la descente des Championnats du monde enlevée par l'Autrichien Patrick Ortlieb. Il atteint son apogée en 1997, lorsqu'il remporte une troisième Coupe du monde de descente, le même trophée en super-géant et, surtout, le classement général de la Coupe du monde (il est le premier Français à inscrire son nom à ce palmarès depuis Jean-Claude Killy en 1968). À l’issue de cette année 1997 où il a plus que brillé, Luc Alphand décide de mettre un terme à sa carrière de skieur. Il a remporté douze épreuves de Coupe du monde (dont dix descentes).

Luc Alphand se lance, dès 1999, avec une certaine réussite dans les courses de rallye-raid. Il participe notamment au Paris-Dakar, épreuve qu'il remporte en 2006 au volant d’une Mitsubishi.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ALPHAND LUC (1965- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-alphand/