LUBLIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Excentrée sur le plateau qui porte son nom, Lublin est la principale ville de la Pologne du Sud-Est et le chef-lieu de la province homonyme. Elle a une situation pittoresque sur un ensemble de collines, dont l'une porte la vieille citadelle de Casimir le Grand, qui a été reconstruite au xixe siècle et domine la vaste place du marché. La ville apparaît, à plus d'un titre, comme un symbole pour la Pologne.

Pologne : carte administrative

Pologne : carte administrative

carte

Carte administrative de la Pologne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Important foyer économique, politique et culturel de la Pologne des Jagellon, Lublin est alors une place commerciale active entre la Lituanie et la Ruthénie. Diètes, congrès, conseils, tribunaux royaux y siègent fréquemment, et, en 1569, elle préside à l'union polono-lituanienne (Union de Lublin). Mais les guerres, les épidémies, les incendies ont raison de sa prospérité. Simple chef-lieu régional qui se fige peu à peu dans des habitudes provinciales, Lublin devient un marché agricole et le lieu de résidence de riches propriétaires terriens. Au xixe siècle, le chemin de fer n'animera que modestement la ville. Centre actif de résistance à l'occupant nazi, qui construisit un ghetto pour cinquante mille Juifs ainsi que le camp de concentration de Majdanek, elle a assuré, dès sa libération, le 24 juillet 1944, et jusqu'à celle de Varsovie, les fonctions de capitale du pays (siège du gouvernement provisoire).

La vieille ville, restaurée, dominée par la tour néo-gothique des Trinitaires, la porte de Cracovie et l'église des Dominicains, renferme d'inestimables richesses architecturales, de styles Renaissance et baroque. Grand centre scientifique, culturel et universitaire, la ville compte des écoles supérieures, de nombreux instituts de recherche, des milieux littéraires et artistiques actifs.

Sous l'impulsion du gouvernement de la Pologne populaire, elle devint un grand centre industriel. Les industries alimentaires et textiles traditionnelles modernisées et relayées par des industries mécaniques, automobiles, électrotechniques et chimiques qui ont provoqué un rapide essor de la cité : 115 000 habitants en 1950, 180 000 en 1960, 298 000 en 1979, 352 000 en 1992. La population actuelle (2004) est de 356 000 habitants. L'extension de la ville s'est faite sur les collines environnantes. On a cherché à mettre en œuvre des solutions urbanistiques intégrées, dont celles qui furent préconisées par l'architecte O. Hansen (système linéaire continu) constituent le meilleur exemple.

L'université catholique de Lublin contribue au prestige de la ville.

—  Jean-Paul VOLLE

Écrit par :

  • : professeur agrégé des Universités, professeur à l'université de Montpellier-III-Paul-Valéry

Classification

Pour citer l’article

Jean-Paul VOLLE, « LUBLIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lublin/