REYBAUD LOUIS (1799-1879)

Fils d'un négociant marseillais, Louis Reybaud naît en 1799, comme Balzac et Henri Monnier. Son plus grand titre de gloire est d'avoir créé, avec le personnage de Jérôme Paturot, une figure emblématique de la bourgeoisie sous la monarchie de Juillet (Jérôme Paturot à la recherche d'une position sociale, 1842). Contrairement à César Birotteau ou à Joseph Prudhomme, Jérôme Paturot n'est jamais vraiment devenu un type littéraire. À son rang, cependant, le roman de Louis Reybaud forme une sorte de revue satirique des innovations qui, dans les divers domaines de l'activité humaine, pouvaient troubler la tranquillité du bourgeois de 1830.

En effet, avant de trouver sa voie dans le commerce de la bonneterie, Jérôme Paturot a connu une jeunesse gentiment aventureuse : autant d'expériences successives qui fournissent la trame de ce roman de formation fantaisiste et moqueur. Tour à tour poète romantique, adepte du saint-simonisme ou homme de paille d'un affairiste véreux, le héros traverse toutes les « nouveautés » de son temps, et n'y connaît que des échecs en dépit de l'enthousiasme avec lequel il s'entiche d'elles.

Servi par une grande facilité de plume, Louis Reybaud a aussi collaboré à de nombreuses publications à caractère encyclopédique ou documentaire. Outre les voyages et explorations, il s'était fait une spécialité des questions économiques. Il fut l'un des tout premiers à utiliser le terme socialiste dans son acception moderne (Dictionnaire de l'économie politique de Coquelin et Guillaume, 1835). Mais, s'il côtoya un temps les saint-simoniens et s'intéressa, dans la lignée de Villermé, à la condition ouvrière (Études sur le régime des manufactures : condition des ouvriers en soie, 1859), il était profondément conservateur. D'où les attaques d'adversaires tels que Proudhon (Philosophie de la misère) ou Lafargue (Le Droit à la paresse), qui lui reprochent la même superficialité changeante qu'il avait jadis prêtée à Jérôme Paturot.

—  Louis LECOMTE

Écrit par :

  • : directeur du développement éditorial à l'Encyclopædia Universalis

Classification

Pour citer l’article

Louis LECOMTE, « REYBAUD LOUIS - (1799-1879) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-reybaud/